Ce second chantier cherchait à répondre à l’analyse partagée par le groupe de travail incivilités de la ville de Mulhouse au sujet des jets de mégots sur la voie publique :
– Une campagne de sensibilisation qui trouve ses limites au niveau des jets de mégots.
– Des Agents de tranquilité publique qui se heurtent à des usagers avec des habitudes difficiles à faire évoluer. “Ca n’imprime pas”.
– Une campagne de verbalisation mise en attente. 

Il nous a été demandé : 
– Une aide à la conception d’une solution concrète.
– Une aide à la conception d’un receptacle ludique.

Ce chantier à mobiliser une dizaine d’agents du Labo, mais aussi les équipes concernées sur le terrain et les ateliers de construction. 

Le groupe de travail, encadré par Yoan Olivier a produit une offre de 7 cendriers (permanents ou occasionnels), un marquage au sol, une identité visuelle. L’ensemble a été maquetté, testé puis prototypé et évalué sur le terrain