Le choix de ce chantier n’a pas été laissé au hasard! Pour ce dernier chantier de la Transfo Mulhouse, qui s’avère aussi être le premier chantier du futur Labo (celui-ci devrait se poursuivre jusqu’en septembre 2018), il est apparu primordial de choisir un sujet fort qui puisse faire écho aux problématique rencontrées par de nombreux agents des collectivités.

 UN CHANTIER « TEST » POUR LE FUTUR LABO

 Ce chantier a vocation de tester le cadre de projet imaginé pour le Futur Labo. Suite aux 3 précédents chantiers, nous avons tiré les enseignements suivants :

– Inclure les parties prenantes tout au long du projet et pas seulement à des temps ponctuels de travail ou de restitution, cela pour favoriser l’appropriation complète du projet propice à sa poursuite. 

On propose donc aux agents de terrain d’embarquer avec nous sur toute la période du chantier.Trois agents, concernés quotidiennement par les questions d’accueil sont partants pour monter avec nous dans le bateau Transfo. Bienvenue à Lisa, Samah et Fatima!

– Inclure plus largement les personnes concernées et intéressées par la problématique travaillée

Le futur laboratoire n’a pas vocation à répondre au besoin de chaque service mais bien d’expérimenter et de nourrir le travail de l’ensemble des services des collectivités. Il ne pourra pas travailler sur tous les lieux d’accueil, les uns après les autres (ni toutes les bibliothèques…), mais, le travail mené auprès d’un site doit permettre de nourrir les réflexions menées dans les autres. Plutôt que de mettre de l’énergie dans la diffusion de ce qui a été fait et le partage d’expérience a posteriori, nous proposons d’ouvrir un deuxième cercle très élargi pour ce chantier [ intégrant le service des eaux, Allo proximité, le pôle voirie, la coordination transversale, la médecine préventive professionnelle, le service des affaires démographique avec l’unité de service à la population, le pôle démocratie avec le service de l’action sociale, la clef des aînés, la maison des parents, le pôle urbanisme, le pôle culture, le pôle éducation, le pôle sports et jeunesse, la prévention situationnelle, le standard téléphonique et l’accueil du secrétariat général ]. Ouvrir le capot ponctuellement avec eux, tout au long du chantier et permettre les interactions au fil de l’eau nous permettra de mieux prendre en compte les projets déjà menés au sein de la collectivité, de favoriser l’infusion, la diffusion et les échanges dans les différents services concernés, de nourrir le travail mené par l’équipe de la Transfo et d’entamer un travail pluridisciplinaire au sein de la collectivité sur les questions d’accueil des publics..