Expérimenter de nouveaux cadres de commande pour impulser ou renforcer des projets artistiques de territoire situés en direction des jeunes

L’équipe d’Esopa productions, a été missionnée par Nathalie Maquoi, alors élue à la culture du 20ème arrondissement de Paris pour développer des actions artistiques et culturelles, cet été, pour les jeunes vivant dans les quartiers situés entre les Maréchaux et le boulevard périphérique. 


L’objectif était de renforcer des dynamiques existantes ou d’aider des équipes d’en créer de nouvelles afin de permettre à un public de jeunes (12 – 20 ans) de profiter de la période estivale après les mois de confinement et les difficultés liées au contexte de crise sanitaire

 

En effet, en dialogue avec le politique, l’idée d’un appel à projet a été écartée au profit d’une dynamique de “jumelage” entre un artiste (ou un collectif) et une structure locale afin de développer un projet de territoire “situé”, c’est-à-dire construit avec et pour un territoire. Pour cela, il a été décidé que l’équipe d’Esopa se mettrait au service des équipes de 3 structures locales situées à différents lieux des portes du 20ème : 

  • Centre Paris Anim’ Wangari Maathai / Porte de Montreuil,
  • L’espace Jeune Mahalia Jackson / Porte des Lilas,
  • L’espace Jeune Davout / Porte de Vincennes

L’idée était de concevoir, avec elles, à partir d’un diagnostic partagé une offre estivale culturelle et artistique. 

Le cahier des charges que nous avons expérimenté 

  • Public cible : les jeunes vivants sur les Maréchaux qui passeront l’été à Paris répondre aux besoins des publics 
  • Territoires : les quartiers situés entre les maréchaux et le périphérique, près des portes. 
  • Type: amateur / professionnel
  • Format : spontané / ou programmé, espace public, hors les murs/dans les murs 
  • Calendrier des projets : de mi-juillet à mi-septembre
  • Temporalité : un projet qui propose différent rendez-vous pendant l’été (vs. one-shot)
  • Des projets “situés” inscrits dans une dynamique locale. 
  • Pas besoin de validation politique sur les projets

Le rôle d’Esopa dans cette mission :

  • Impulser ou accompagner des dynamiques culturelles de territoire à destination des jeunes sur les Maréchaux 
  • Etre un trait d’union entre un projet artistique de territoire et la Mairie d’arrondissement (avec une enveloppe budgétaire à la clé) 
  • Etre garant d’une dynamique de coconstruction avec le territoire, d’une cohérence…
  • Pour la Mairie, assurer une continuité Faire le tuilage entre les 2 équipes 

Cette dynamique a donné lieu à l’accompagnement de trois projets :

  • LA SAISONNEE WANGARI MAATHAI, UN ETE A MANGER, UN ÉTAT A RENCONTRER, UN ETE A ECHANGER, porté par l’EPJ Wangari Maathai, sur le quartier Saint-Blaise en jumelage avec Norent Saray-Delabar (designer passionné de cuisine) et Emmanuelle Pardini (Développement de projets culturels et touristiques)

  • CHASSÉ CROISÉ XXÈME, Un jeu de piste sensible porté par l’équipe d’animation de l’EPJ Davout, en jumelage avec Fanny Decoust (comédienne de l’espace public) et Emma Seneze (illustratrice, Graphiste)

  • Plus d’infos à venir bientôt sur le 3ème projet…